L'appel de la Terre

"La protection de la vie sous toutes ses formes
est l'objectif premier des peuples autochtones."

Un message des Autorités traditionnels autochtones de Colombie
Gobierno Mayor

Le mouvement autochtone colombien est né de la convergence des luttes des peuples premiers et de l’union des efforts de leurs autorités traditionnelles. Notre but est d’assurer le respect de nos territoires ancestraux à travers une biogouvernance territoriale conforme aux normes ancestrales.

Cependant, ces derniers mois, tous les efforts que nous avons effectués pour la défense des droits des communautés et de leurs territoires ancestraux ont été mis à mal par la multiplication des assassinats de nos leaders et de nos autorités traditionnelles. En effet, depuis l’élection d’Iván Duque à la présidence de la Colombie en août dernier, 63 des nôtres ont perdu la vie. Lorsque vous lirez ces lignes, ce chiffre aura sans aucun doute augmenté.

Malgré les violences dont nous sommes victimes, nous continuerons de lutter pour la survie de nos communautés et pour la défense de l’harmonie et de l’équilibre de la Terre mère.

Nous continuerons de nous opposer aux violences qu’elle subit : aux mégaprojets, hydroélectriques et pétrolifères, au système de fracturation hydraulique (fracking); à la déforestation et à la contamination des cours d’eau, des mers et de l’atmosphère; à l’exploitation minière illégale, à l’utilisation du mercure, du cyanure et du glyphosate…

Et parce qu’être un leader social en Colombie ne peut et ne doit pas être synonyme de mort, nous continuerons d’élever nos voix pour ceux et celles frappés par le désespoir et l’injustice.

La lutte pour la protection des peuples autochtones se doit de continuer. Nous sommes les gardiens de 30% du territoire colombien, un immense territoire d’où provient l’eau qui donne vie au pays et d’où né l’air pur qui nous permet de continuer à combattre le réchauffement climatique.

C’est pour cela que nous réitérons notre désir de co-construire un pays de paix pour toutes et tous les Colombiens, un pays qui protège la vie et la richesse culturelle des peuples autochtones et de leurs territoires.

À travers nos pratiques ancestrales, nos traditions et nos connaissances, nous continuerons de semer l’espoir pour les générations actuelles et futures de ce monde.

Le développement que recherchent ce système et ces
gouvernements se produit au prix du sang de la Terre mère."

Ce qui est en jeu

La Colombie est le second pays contenant le plus de biodiversité dans notre planète. Et pourtant, depuis l’élection d’Iván Duque à la présidence en août 2018, 204 leaders sociaux et environnementaux ont été assassinés, 71.08% d’entre eux l’ont été pour leur engagement à la cause environnemental.

Les peuples autochtones, en tant que gardiens de 30% du territoire colombien, sont sur le front de ce combat pour la protection de la Mère terre. Un chiffre souligne cela, depuis l’élection présidentielle, 63 de leurs leaders ont été assassinés.

En parallèle, le gouvernement menace de réforme le cadre juridique qui protège les peuples autochtones et leurs territoires. Le message est clair, tout sera fait pour exploiter les ressources naturelles de la Colombie.

Loi sur la terre
Plan national de développement
La consultation Populaire

Au nom des peuples autochtones et de leurs
autorités traditionnelles, nous lançons un appel au monde entier.

  • Tel. +57 312 538 5413
  • info@humanconet.org

© All rights reserved by Human Conet

Made with  by Lucas

fr_FRFrench
en_CAEnglish es_COSpanish fr_FRFrench